lexplorateur De A à XYZ

Fermeture de Kickass Torrent

Vous aviez l’habitude de vous rendre sur le site kickass pour télécharger des fichiers .torrents de vos films, séries, musiques …. Eh bien ce ne sera plus possible (ou presque).

Déjà rappelons le, c’est quoi un fichier .torrent???

.torrent, est l’extension de fichier utilisé par le BitTorrent qui est une méthode pour distribuer largement de grandes quantités de données en répartissant la charge inhérente en matière de matériel, hébergement Internet et bande passante quand, dans le modèle classique, elle incombe au seul distributeur originel. Ce dernier n’a plus à servir chaque destinataire : les clients eux-mêmes servent les données déjà reçues aux nouveaux destinataires.

Alors pour revenir à Kickass Torrent…

Kickass Torrent  était le plus gros tracker torrent en activité. Le site Kickass Torrents (KAT) a été la cible d’une opération d’ampleur menée à la demande des États-Unis. Mercredi 20 juillet, le ministère de la Justicea indiqué qu’à la suite d’une plainte déposée à Chicago, le fondateur de KAT, Artem Vaulin, avait été arrêté le jour-même. Les sept adresses liées au site seront bientôt saisies, d’après Torrent Freak, de même qu’un compte bancaire.

Plus connu sous le pseudo “tirm”, l’Ukrainien Artem Vaulin avait lancé le site fin 2008. Arrêté en Pologne, il est accusé d’avoir organisé un vaste trafic de biens culturels dématérialisés. La valeur totale des seuls produits (films, jeux vidéos, etc.) d’origine américaine, et disponibles gratuitement en peer-to-peer sur le site, est estimée à plus d’un milliard de dollars.

Un destin semblable à Megaupload et Pirate Bay

En quelques années, Kickass Torrents s’était imposé comme “le premier site illégal d’échanges de fichiers”, selon la plainte. Cette année, n’en déplaise à Netflix et les autres plateformes de streaming légales, il continuait d’attirer 50 millions de visiteurs uniques chaque mois, ce qui en faisait le 69e site Internet le plus visité au monde. D’après la plainte, les revenus publicitaires de KAT variaient de 12,5 millions de dollars (11,3 millions d’euros) à 22,3 millions de dollars (20,2 millions d’euros) par an.

Après Megaupload et The Pirate Bay, c’est donc au tour d’un autre célèbre site de téléchargement illégal de mettre la clé sous la porte. D’après Torrent Freak, ce n’est plus qu’une question de jours avant que tous les sites liés à KAT ne soient définitivement mis hors jeu. La plupart sont déjà indisponibles à ce jour :  kickasstorrents.com, kat.ph, kickass.to, kastatic.com, kickass.so, thekat.tv et kat.cr.

Selon le ministère de la Justice américain, les autorités vont demander l’extradition d’Artem Vaulin de la Pologne vers les États-Unis. Le jeune homme, âgé de 30 ans, encourt une peine maximale de 20 ans de prison s’il est reconnu coupable de blanchiment d’argent, et de 5 ans pour les délits liés au non-respect du droit d’auteur.

Un de fermé, dix de retrouvés ?

Ce coup d’arrêt porté à l’une des principales plateformes de téléchargement en ligne ne suffira sûrement pas à mettre fin au phénomène dans son ensemble. Comme il l’avait fait à l’époque de la fermeture de The PirateBay, le site Isohunt a déjà un clone de Kickass Torrent assorti d’une tribune plaidant pour la défense des administrateurs du site arrêtés, tandis que The Verge interroge dans ses colonnes d’autres administrateurs ayant lancé un clone de leur côté. Le problème du téléchargement illégal semble donc loin d’être réglé.

Commentaires

Malick Koné

Fan d'internet et de technologies ...

Suivez-nous

Ne soyez pas timide, entrez en contact. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et nous faire de nouveaux amis.