lexplorateur De A à XYZ

Les cinq langages de programmation les plus difficiles à apprendre au monde!!!!!

Nous avons pour la plupart débuté la programmation en écrivant des programmes dans un langage comme C / python avant de devenir programmeur et nous éclater littéralement dans notre boulot / en vivant pleinement notre passion  :D! Eh bien, sachez que si l’un de ces langages avait été super démocratisés et qu’il vous fallait le connaître pour exercer, votre passion aurait pu devenir votre pire cauchemar.

Aujourd’hui, découvrons les cinq langages les plus difficiles à apprendre au monde.

Brainfuck

Ce langage est tout bonnement aussi difficile que son nom vous le laisse penser.

Brainfuck est un langage créé par Urban Müller en 1993,  dans le but de faire un langage avec lequel il pourrait écrire le plus petit compilateur possible pour la version 2.0 d’Amiga OS.

Alors pourquoi c’est tout simplement un langage difficile à apprendre????????????????

Eh bien parce que le langage ne comporte que 8 commandes. Oui oui vous avez bien lu QUE 8 COMMANDES.

Rien à voir avec nos langages modernes que sont PHP, JAVA ou encore Python avec leur pléthores de commandes ultra utiles (IF, FOR… et j’en passe et des meilleures.)

Alors les 8 Commandes de ce langages sont : ><+-.,[]

En tant que programmeurs, on connait tous le fameux Hello World…

Avec Brainfuck, écrire un simple Hello World devient un véritable calvaire :

 

COW

Oui oui COW (Vache en français). Et si vous voulez mon avis il faut vraiment être une sacrée buse pour décider d’apprendre ce programme.

C’est simple, le langage de programmation COW a été conçu en ayant dans l’esprit ………… une vache et vu que ces bovins dont sont inspirés le langage ont un vocabulaire limité, les instructions de ce langage sont autant limités.

Par ailleurs si vous utilisez un mot ne faisant pas partie de ce vocabulaire bovin, c’est très simple, il sera tout bonnement et purement ignoré.

Alors ça donne quoi un programme avec COW????

INTERCAL

INTERCAL est un langage crée par  Don Woods et James M. Lyon, deux étudiants de l’université de Princeton en 1972.

Selon le manuel original des auteurs :

« Le nom complet du compilateur est « Langage compilé n’ayant aucun acronyme prononçable » d’où INTERCAL.

Alors INTERCAL a beaucoup de fonctions conçues pour le rendre encore plus esthétiquement déplaisant au programmeur  😡  : il utilise des déclarations telles que  “READ OUT”, “IGNORE”, “FORGET”, ou encore “PLEASE” (comme quoi les programmeurs ne seraient pas considérés comme suffisamment polis…

Alors vous obtiendrez un Hello World avec INTERCAL ressemblera à ceci :

Whitespace

Lorsque Withespace a été dévoilé le 1er Avril 2003, tout le monde a cru qu’il s’agissait d’un Canular, d’un poisson d’Avril. Mais il n’en était rien.

Comme le nom le laisserait aisément penser, tout programme avec Whitespace n’est constituer que …. d’espaces.

En effet, un programme avec Whitespace n’est écrit qu’avec des espaces et des tabulations. Et si vous essayez de passer outre ces restrictions du langage, sachez que l’interpréteur de Whitespace est conçu pour ignorer tout caractères qui ne serait pas un espace vide…

Difficile en l’état de vous montrer à quoi ressemble un programme écrit avec Whitespace.

Chef

Vous aimez cuisiner, vous aimez programmer, alors Chef est fait pour vous.

Chef à ne pas confondre avec Chef qui porte le même nom mais qui est un cadre d’infrastructure utile dans le monde réel est un langage dans lequel tout programme inscrit est semblable a une recette de cuisine.

Selon la documentation du langage:

  • La Recette du programme ne doit pas seulement générer une sortie valable, mais être facile à préparer et délicieuse.
  • Les recettes peuvent faire appel à des cuisiniers avec des budgets différents.
  • Les recettes seront métriques, mais peuvent utiliser des mesures de cuisson traditionnelles telles que des tasses et des cuillères à soupe.

Le code est divisé en plusieurs sections : la description de la recette, les ingrédients (variables), la température de cuisson et les étapes de la recette (et du programme).

Si vous décider d’afficher un Hello World avec Chef, rien de plus simple, la recette est la suivante :

Ingredients.
72 g haricot beans
101 eggs
108 g lard
111 cups oil
32 zucchinis
119 ml water
114 g red salmon
100 g dijon mustard
33 potatoes

Method.
Put potatoes into the mixing bowl. Put dijon mustard into the mixing bowl. Put lard into the mixing bowl. Put red salmon into the mixing bowl. Put oil into the mixing bowl. Put water into the mixing bowl. Put zucchinis into the mixing bowl. Put oil into the mixing bowl. Put lard into the mixing bowl. Put lard into the mixing bowl. Put eggs into the mixing bowl. Put haricot beans into the mixing bowl. Liquefy contents of the mixing bowl. Pour contents of the mixing bowl into the baking dish.

Serves 1.

Commentaires

Malick Koné

Fan d'internet et de technologies ...

Suivez-nous

Ne soyez pas timide, entrez en contact. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et nous faire de nouveaux amis.