lexplorateur De A à XYZ

Présentation de ANGULARJS

AngularJS

  1. AngularJS? Un peu d’histoire pour commencer

    AngularJS est né en 2009 dans les locaux de Google par Miško Hevery et Adam Abronsw.

    Durant la même année, deux développeurs du nom de Brad Green et Shyam Seshadri commençaient sérieusement à déprimer devant leur projet appelé « Google Feedback ». Une immense frustration les envahissait au fur et à mesure que leur code grandissait. Celui-ci comptait approximativement 17 000 lignes à ce moment-là. Autant de lignes de pur front-end qui sont intestables et donc difficilement maintenables.C’est à ce moment-là que Shyam Seshadri proposa de redévelopper entièrement la solution avec un framework fait maison. Au bout de trois semaines, l’application ne comptait plus que 1 500 lignes de codes, parfaitement testées.À compter de ce jour, les autres développeurs de l’équipe ont décidé de prendre en main ce framework et de travailler avec au quotidien. Une histoire est née, l’histoire d’un framework que l’on nommera AngularJS.

    Depuis, la popularité d’angularJS n’a cessé de croître

    Courbe de croissance des frameworks Javascript. Angular est très largement en tête.
    Courbe de croissance des frameworks Javascript. Angular est très largement en tête.

     

  2. Avantages du développement avec AngularJS

    Un des principaux avantages pour AngularJS est l’équipe de développeurs de la plateforme qui est entièrement formée par des ingénieurs dédiés Google. Ceci lui confère un certain nombre de bénéfices telle que la performance, l’évolutivité, la robustesse, la plateforme étant facilement intégrable dans des différents projets web. La communauté est active et les mises à jour fréquentes.

    Même si AngularJS a été reprise par Google en 2010, elle reste dans le domaine Open Source, donc accessible gratuitement.

    La structure des applications développées à l’aide d’AngularJS est intuitive. Le framework est suffisamment flexible pour faciliter et accélérer le développement des projets.

    La plateforme impose un développement selon la structure MVVM (Modèle-Vue-VueModèle), design pattern qui reprend la modularité des concepts MVC (Modèle-Vue-Contrôleur). Il adapte et étend le HTML traditionnel pour servir le contenu dynamique de façon améliorée grâce à un data-binding bidirectionnel qui permet la synchronisation automatique des modèles et des vues.

    2way databiding                                                   La vitesse de chargement des pages est faible car la communication avec le serveur se fait majoritairement en mode asynchrone. L’interface visuelle est portée côté client. Cette déportation permet de rendre la navigation sur le site internet beaucoup plus fluide pour le visiteur.AngularJS permet de créer des applications adaptives (responsives) et enrichit l’expérience utilisateur sur le site grâce à sa plateforme flexible, qui peut s’intégrer facilement avec d’autres frameworks de tests automatisés (Enterprise-level Testing – Unit Testing) ou bien avec des frameworks de design au niveau de l’interface utilisateur (UI). L’optimisation de notre application, qui devient dorénavant stable, peut se faire par l’intégration d’un système d’automatisation des processus de publication (ex. Grunt).

    Résultat final : une application fluide, souple, facile à entretenir, regroupant une grande variété d’effets visuels et d’animations graphiques exceptionnelles, tout en bénéficiant d’une grande vitesse de chargement.

  3. AngularJS 2 en ligne de mire

    AngularJS 2.0 est disponible en bêta. Google indique déjà l’utiliser pour certaines applications en production (AdWords ou Google Fiber par exemple) La nouvelle version a notamment pour but d’améliorer les performances du framework. Selon Google, elle permettrait de charger les pages 8 fois plus vite que la première version. Elle prend aussi en charge ECMAScript 6 (EC6), avec une orientation vers TypeScript. AngularJS 2.0 vise par ailleurs à faciliter le développement d’apps natives multiplateformes pour Android et iOS – en se basant sur NativeScript et React Native.

    En mars 2015, l’équipe du projet avait annoncé travailler en collaboration étroite avec Microsoft. En ligne de mire : aboutir à une convergence d’AtScript, le sur-ensemble de JavaScript implémenté dans AngularJS, avec le langage TypeScript de Microsoft. TypeScript est lui aussi un sur-ensemble de JavaScript. Il ajoute un typage riche et un modèle de classe orienté objets au code dans l’optique de faciliter les développements. Quant à AtScript, il apporte à TypeScript des capacités d’introspection ainsi que les annotations – qui permettent d’ajouter des métadonnées aux déclarations de classe, utiles notamment pour les injections de dépendance ou les directives de compilation. Lancée dans la foulée de cette annonce, TypeScript 1.5 intègre d’ailleurs ces éléments.

    Alors que la compatibilité d’AngularJS 2 avec les versions précédentes du langage n’était déjà plus au programme, le nouveau projet d’intégration de TypeScript devrait rendre la question encore plus épineuse. Les implémentations d’AngularJS en JavaScript pur, ainsi qu’en Dart (le langage de script maison de Google) sont conservées.

    Télécharger AngularJS (site du projet)

 

Commentaires

Malick Koné

Fan d'internet et de technologies ...

Suivez-nous

Ne soyez pas timide, entrez en contact. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et nous faire de nouveaux amis.